Première installation.

Comme j'avais peu de chose sur ce disque dur, je pensais faire une installation minimale de base en partitionant en deux. L'utilitaire d'installation de Mandrake m'éclairant assez peu sur la technique de partition que je n'avais pas comprise, j'ai finalement complètement écrasé Windows pour donner tout le disque dur au petit pingouin. Je ne m'étais pas vraiment inquiété de la compatibilité du système puisqu'à terme, ce n'est pas sur cet ordinateur là que je voulais faire mon installation, celui-ci me servant pour des tests divers. Mais une fois l'installation finie, Ô surprise, tout fonctionne à quelques détails minimes près. Mais à l'ouverture, j'ai le bureau KDE fonctionnel. Je ne m'y retrouve pas trop, mais dans l'ensemble, le fonctionnement général des menu n'est pas très différent de Windows. J'ai vu ce que je voulais voir et l'installation s'est, somme toute, bien déroulée.

Deuxième étape trois jours plus tard, après avoir quand même cherché de l'information sur le partitionnement, j'ai lancé l'installation cette fois-ci sur mon ordinateur principal: un Compaq Presario 12XL423 (portable) : Intel PentiumIII 750Mhz, disque dur de 14.08Go et 320 Mo de SDRam, une Cadillac à coté de l'autre vieille chose même si à ce moment-ci on joue dans les portables avec des Pentium IV à 1.8 ou 2 Ghz. Je mets le CD N°1 et la disquette d'installation et c'est parti. Choix de la langue, puis partitionnement. Je décide de donner 5Go pour Linux. Ayant défragmenté Windows au préalable, il ne restait donc rien sur les deux derniers tiers du disque dur. Redimension de la partition Windows, partitionnement automatique de la partition Linux et installation. Tout va bien. Mon modem interne n'est bien entendu pas reconnu, problème mineur. Mon modem cable par contre me pose problème. Branché en port USB, il n'est pas reconnu non plus. Par contre, surprise, mon lecteur Zip est reconnu et installé. Bref tour du propriétaire, tout a l'air fonctionnel. Assez joué pour le moment, on redémarre sous Windows..... et c'est la surprise désagréable.
La catastrophe serait un terme plus approprié. La partition Windows a été purement et simplement été formatée. Petit détail intéressant l'utilitaire d'installation fait un formattage très propre, rien à dire à ce sujet: il ne restait absolument rien de Windows ni d'aucun de mes programmes ou documents. J'avais bien quelques sauvegardes d'un certains nombre de choses, mais pas de tout. Mon utilitaire de sauvetage Norton n'a strictement rien trouvé si ce n'est que la table de partitions avait été modifiée. En désespoir de cause, je lui ai fait remettre ladite table en place mais rien n'y a fait, c'était terminé, il fallait tout réinstaller, Linux compris puisque remettant la table des partitions comme à l'origine, j'ai fait sauter Linux.
Un des très rares conseils que je donnerai ici: Redimensionnez vos partitions AVANT avec un utilitaire non-destructeur; Il y en a plusieurs, je n'en citerai que deux. Un logiciel propriétaire couteux: Partition Magic: il fait très bien le travail, mais payer le prix pour un usage unique me semble quelque peu exagéré. Autre solution, FIPS, petit utilitaire GNU gratuit: c'est un petit fichier exécutable qu'on rajoute sur une disquette de démarrage DOS de Windows. Voyez les liens spécifiques à ce sujet ci-dessous. Il fait un travail impeccable aussi et refait une table de partitions sans rien abîmer nulle part.

Des informations sur FIPS sont disponibles sur
http://www.linux-france.org/article/install/fips/index.html

Pour le télécharger, on peut le trouver par exemple sur
http://www.igd.fhg.de/~aschaefe/fips/fips20.zip pour la version 2.0

La suite ? Nouvelle installation


Mes visiteurs à ce jours :
32767